Les actualités de Tampopo
La vie de l'artisan transformateur Tampopo est pleine de rencontres, de récoltes, d'improvisations, de découvertes… Elles sont relatées dans ces pages, au fil de l'eau.

Ouverture des commandes pour la semaine du lundi 27 au jeudi 30 mai pour une livraison samedi 1er juin.

Bonjour les amis de Tampopo !

Depuis le lundi 20 mai, nous sommes entrés dans la deuxième période d’été 小满 (xiǎomǎn petite rondeur), selon le calendrier solaire où le soleil atteint 60° de longitude écliptique. 满 mǎn signifie plein ; l’un des sens du mot est en rapport avec le climat et les précipitations. Le “plein” de xiǎomǎn fait référence à l’abondance de pluie.

Ambiance sichuanaise à la ferme l'Espi sauvage Tampopo

En Ariège, nous vivons pleinement cette abondance pluviale. Depuis le début d’été nous tâchons de mener au mieux les plantations, ce qui n’a rien d’évident cette année. Nous nous activons souvent le matin, quand le soleil est au rendez-vous, et laissons la pluie arroser l’après-midi. Les cuves pour récolter l’eau de pluie sont bientôt remplies ; toutes sortes d’animaux manifestent leur fécondité et leur activité : escargots, limaces, rats taupiers, taupes, fourmis, oiseaux, serpents, etc. ; les fleurs s’épanouissent, les fruits se forment, les herbes poussent, poussent et poussent, une vraie fête à la biodiversité.

Hier, nous avons goûté les premières fraises qui mûrissent naturellement, cachées sous les herbes.

La chasse aux fraises est ouverte à la ferme l'Espi sauvage Tampopo

C’est comme un jeu d’enfant d’aller chercher tous ces points rouges avec les yeux ouverts bien grand. Je pense à vous, à vous proposer les rouleaux d’été, bientôt, bientôt… Les framboises se préparent aussi.

Les toutes premières framboises de la saison à la ferme l'Espi sauvage Tampopo

Bouchées croquantes vegan 一口酥 (yī kǒu sū)

Pour cette semaine, nous voudrions vous proposer une nouvelle recette de Tampopo, dont je vais vous raconter brièvement l’histoire.

Les bouchées croquantes vegan de Tampopo dans l'atelier de production

Cela remonte à bien avant notre arrivée en France en 2016. Quand nous vivions en Chine, nous voulions créer un biscuit vegan inspiré par la cuisine des temples boudhistes 素齋 (sù zhāi). Nous avons débuté notre recherche à partir d’une recette trouvée dans un livre de cuisine bouddhiste.

Le livre de cuisine bouddhiste d'où sont nées les bouchées croquantes vegan de Tampopo

Au fil des années, nous avons essayé tout un tas de combinaisons d’ingrédients, d’associations de goûts jusqu’à stabiliser une recette. Encouragés par des amis, nous nous sentons prêts à vous proposer de déguster cette recette de biscuit croquant au sésame et curcuma, associé au goût typique du Sichuan 甜鹹椒麻 (tián xián jiāo má) : sucré, salé et 麻 (má), le goût et la sensation de picotement caractéristiques du poivre de Sichuan.

Comme pour toutes nos autres productions, ce biscuit est fabriqué à la main, un par un. Il se mange seul ; il accompagne le thé ou une tisane ; il comble une petite faim ; il se sert au goûter ou comme dessert… Les grands gourmands l’associent à un kumquat confit et un verre de kombucha de la ferme.

Dégustation de bouchées croquantes vegan accompagnées d'un thé

Début juin reviennent les Nuits des forêts

Du 7 au 16 juin se déroulera le festival national les Nuits des forêts. L’association Journées sorcières vous proposera, les 8 et 9 juin, un événement ariégeois exceptionnel dans la forêt royale de Sainte-Croix-Volvestre.

Les Nuits des forêts, en Ariège, organisées par les Journées sorcières

Afin de garantir la qualité des visites, l’association vous encourage fortement à réserver votre place en avance. Voici quelques liens utiles :

Nous sommes très honorés d’avoir été choisis pour proposer aux participants de l’après-midi du 8 juin de se restaurer sous les frondaisons de la forêt royale. Nous avons élaboré un menu complet en conséquence :

  • bento de nouilles fraîches aux plantes sauvages, sauce Sichuan aigre-douce à volonté
  • gâteau au sésame noir au kumquat confit
  • kombucha de la ferme
La cuisine sauvage proposée par Tampopo pour les Nuits des forêts 2024

Nous fonctionnons pour cet événement comme à notre habitude : préparation sur commande pour tenir notre objectif de zéro déchet.

Si vous désirez participer à l’événement et aussi déguster nos préparations sur place, réservez votre repas en même temps que votre place (pensez aussi à apporter vos couverts et un verre, pour limiter la consommation de produits à usage unique) : réservez votre place et votre repas.

Outre la qualité créative, artistique et scientifique de l’événement, nous adhérons également à son volet environnemental. Cet événement a obtenu le label ariégeois Manifestation Verte (niveau rose) pour 2024. Il récompense les nombreux engagements écoresponsables de l’association Journées sorcières, que vous pouvez le consulter ici.

Au plaisir de vous retrouver dans la forêt royale, si le cœur vous en dit !

Lire plus…

Ouverture des commandes pour la période du mardi 14 au jeudi 16 mai, pour une livraison le samedi 18 mai.

Bonjour les amis de Tampopo !

J’ai le plaisir de vous retrouver après une semaine pleine de jours fériés. J’espère que vous avez bien profité de ce moment de pause pour vous détendre ou pour bien vous activer dans le jardin.

Selon le calendrier solaire, le soleil a atteint 45° de longitude écliptique le 5 mai, marquant l’entrée dans l’été. Le Yang Qi croît, les plantes nous montrent leur splendide beauté en exposant leurs fleurs. En parcourant les sentiers, je me régale à les admirer ; elles nourrissent mes cinq sens. Et vous, que ressentez-vous en les voyant ?

Explosion florale à la ferme l'Espi sauvage Tampopo

Notre ferme se situe en montagne où nous cultivons sur les pentes. Depuis notre installation, je collectionne toutes sortes d’iris pour tenir les talus et créer avec leur aide de la terre. Je suis admirative devant leur beauté, leur parfums divers et subtils.

Les iris de la ferme l'Espi sauvage Tampopo

Avant de vous écrire, je me suis promenée dans le jardin pour rendre visite aux fraisiers, aux framboisiers…

Promesse de petits fruits à la ferme l'Espi sauvage Tampopo

Les abeilles s’en occupent bien. Et nous devrons patienter encore un peu pour que leurs fruits mûrs puissent se glisser dans les premiers rouleaux d’été de cette année.

Les kiwis de la ferme l'Espi sauvage Tampopo

Le kiwi a bien démarré. Les amis qui nous suivent depuis quelques années savent que les rouleaux de printemps sont emballés dans une feuille d’ail des ours alors que les rouleaux d’été sont roulés dans une feuille de kiwi.

Cette semaine, je vous propose, pour la dernière fois de l’année, des raviolis au sarrasin à l’ail des ours. Je suis très contente de retrouver la farine locale de sarrasin que j’utilise des années. Cultivé en Ariège, le sarrasin est transformé par un confrère agriculteur : le maître soba Olivier Campardou. Olivier est allé au Japon pour apprendre à fabriquer les soba. À son retour, il a construit son moulin en pierre. Le sarrasin y est moulu tout doucement, en petites quantités, pour produire une farine très raffinée.

Le moulin à sarrasin d'Olivier Campardou, notre fournisseur de farine

C’est aussi la dernière occasion de goûter au pesto frais à l’ail des ours.

En revanche, les kombuchas sont désormais disponibles chaque semaine ; c’est une une boisson parfaitement rafraîchissante en été.

J’espère que vous trouverez dans ces propositions votre bonheur gustatif ! Très belle semaine à vous.

Lire plus…

Ouverture des commandes pour la période du lundi 29 avril au jeudi 2 mai, pour une livraison le samedi 4 mai.

Bonjour les amis de Tampopo !

Ces deux dernières semaines, depuis notre retour d’Andorre, nous avons dédié beaucoup de notre énergie à l’association Nature & Progrès Ariège.

Comme je vous l’écrivais dans la précédente infolettre, Nature & Progrès fonctionne avec un système participatif de garantie (SPG). Chaque professionnel est enquêté annuellement par un groupe d’adhérents, un professionnel et un consommateur au minimum. Le compte rendu de ces visites est partagé au sein de la Commission mixte d’agrément et de contrôle (Comac). Celle-ci donne son avis au niveau local puis le transmet au niveau national, où l’avis est validé par le service de la mention. Les réunions de la Comac sont l’occasion de mieux connaître les activités des professionnels enquêtés et d’évaluer si les cahiers des charges auxquels ils ont soumis sont bien respectés.

Après avoir visité notre consœur en Andorre en tant qu’enquêtrice, j’ai reçu un groupe de trois adhérents dans notre ferme, le 16 avril, qui y a mené l’enquête. Nous avons, quelques jours plus tard, accueilli chez nous la réunion d’avril de la Comac.

Choisir Nature & Progrès, c’est pour nous un engagement concret d’adhérer à l’éthique de l’organisation : « Pour notre santé et celle de la Terre ». Personnellement, j’aime beaucoup le système du SPG. Chaque enquête est une occasion de visiter des collègues, d’apprendre et de s’inspirer réciproquement ; chaque Comac est une opportunité de débattre et de faire évoluer nos pratiques pour mieux incarner cette éthique.

Et vous, chers amis de Tampopo, si vous désirez découvrir comment les producteurs et les transformateurs travaillent, comment les produits sortent de la terre ou de nos ateliers pour arriver jusque chez vous et si vous souhaitez que votre avis soit écouté, vous pouvez rejoindre l’association Nature & Progrès Ariège ! Consultez le site de la fédération et le site web de notre association pour en savoir plus. Vous êtes les bienvenus !

La fin du printemps solaire

Nous sommes dans le dernier terme solaire du printemps 谷雨 (gǔyǔ, grains et pluies). Vous pouvez consulter l’infolettre Bien-être du printemps pour connaître le détail des termes du printemps.

Ce matin, je me suis promenée dans le jardin sous la pluie douce. Les gouttes d’eau sur les pétales de fleurs font éclater et briller leurs couleurs. Le goût et le parfum des fraises des bois confirme mon envie de créer et préparer la dernière version printanière des bentos de cette année.

Sous la pluie fine, les couleurs éclatent et brillent en cette fin de printemps solaire

Le bento de nouilles fraîches aux plantes sauvages est pour moi un moyen d’expression, une manière de représenter ce moment de la nature dans l’assiette.

Bento de nouilles fraîches aux plantes sauvages de Tampopo, 400 g minimum, Nature & Progrès

Cette semaine, je préparerai aussi un pesto frais de plantes sauvages composé principalement d’ail des ours, de cresson de fontaine et d’alliaire officinale.

La fin du printemps solaire voit fleurir le cresson des fontaines et l'alliaire officinale, deux sauvages délicieuses

Nous avons relancé la production de kombucha. Nous en avons de petites quantités. Le goût est plaisant et le côté pétillant est encore discret. Cette semaine, nous proposons trois parfums de kombucha au choix : menthe verte, thym de Crète et curcuma-gingembre.

Je vous souhaite une belle semaine et vous dis à très bientôt.

Lire plus…

Ouverture des commandes pour la période du mardi 9 au jeudi 11 avril, pour une livraison le samedi 13 avril.

Un bonsai naturel dans la vallée d'Ordino, découvert lors de notre enquête Nature & Progrès chez l'Anima del Bosc

Les amis de Tampopo, nous vous envoyons notre bonjour d’Andorre !

L'entrée en Andorre s'effectue par le Port d'Envalira, à 2408 m d'altitude, offrant des perspectives admirables sur les pics pyrénéens
L’entrée en Andorre s’effectue par le Port d’Envalira, à 2408 m d’altitude, offrant des perspectives admirables sur les pics pyrénéens

Notre ferme est sous mention Nature & Progrès depuis 2020, en plus d’être certifiée agriculture biologique (AB). Ce week-end, en tant qu’adhérents professionnels de l’association Nature & Progrès Ariège, nous sommes venus en Andorre pour effectuer l’enquête annuelle de l’activité de notre collègue Laurence Gassot, fondatrice de l’Anima del Bosc. Elle récolte la sève de bouleau et cueille des plantes sauvages dans deux hautes vallées d’Andorre : la vallée du Madriu, classée au patrimoine mondial de l’humanité, et la vallée d’Ordino, classée réserve mondiale de biosphère.

La récolte manuelle de la sève de bouleau, menée en conformité avec les règles de Nature & Progrès par Laurence Gassot
La récolte manuelle de la sève de bouleau, menée en conformité avec les règles de Nature & Progrès par Laurence Gassot

L’une des fondations de Nature & Progrès est le système participatif de garantie (ou SPG) qui implique les professionnels et les consommateurs membres de l’association dans l’évaluation des pratiques de chaque professionnel en regard des cahiers des charges techniques élaborés au sein de la fédération Nature & Progrès.

Pour la petite histoire, Nature & Progrès fête ses 60 ans cette année ; l’organisation a été l’une des pionnières de l’agriculture biologique en France ; elle a en particulier créé les premiers cahiers des charges techniques encadrant les pratiques agricoles. Nature & Progrès agit et propose un modèle alternatif et participatif de production et de consommation qu’elle intègre dans un projet de société. Elle promeut une agroécologie paysanne pour des productions agricoles, alimentaires et cosmétiques qui répondent à des enjeux globaux (climat, biodiversité, santé du vivant, etc.) en permettant à des producteurs et à des collectifs locaux de travailler à partir de leur contexte local.

Si vous aussi souhaitez promouvoir l’éthique et les valeurs de Nature & Progrès, vous êtes les bienvenus pour nous rejoindre !

Les premiers signes du printemps se montrent tout juste dans les hautes vallées du Madriu et d'Ordino, en Andorre

La visite approfondie des sites de cueillette où Laurence exerce nous a permis d’enrichir notre connaissance d’Andorre. Le printemps vient tout juste d’arriver ici !

En Ariège, le printemps est déjà bien avancé, offrant à profusion jeunes pousses et fleurs. Je vous présente cette semaine notre recette de bento de nouilles fraîches aux plantes sauvages, qui illustre si bien les paysages de printemps dans l’assiette. Vous pouvez cliquer ce lien pour en commander.

Tampopo : bento nouilles fraîches aux plantes sauvages

Dans notre boutique, nous avons aussi ajouté trois produits de saison : les kumquats confits, le pesto frais d’ail des ours et le sel à l’ail des ours frais.

Enfin, nous tenons à remercier tous les amis qui dégusté le jus frais d’orange et de mandarine : avec leur contribution, nous avons mené à bien la production de zestes d’orange et de mandarine pour cette année.

La montée des températures nous encourage à remettre prochainement en route la production de kombucha. Nous vous préviendrons dès qu’il sera prêt !

Je vous souhaite une belle semaine et à très bientôt.

Lire plus…

Ouverture des commandes pour la période du mardi 2 au samedi 6 avril pour une livraison le samedi 6 avril

Par Frank Vincentz — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=5194731
Par Frank Vincentz — Travail personnel, CC BY-SA 3.0

Samedi dernier, alors que je rentrais de la livraison des produits frais, je conduisais sous le charme du paysage printanier et fleuri. Inspirée par celui-ci, je réfléchissais à ce que je pourrais vous proposer cette saison. Je repensais alors à l’alliaire officinale, une plante qui occupait très fort mon esprit depuis bien des jours.

Belle rencontre forestière sur le chemin de la ferme : une colonie d'alliaire officinale

J’aime l’aspect de cette plante, élégante dans sa robe comme une princesse ; chacune de ses feuilles dessinées comme un cœur ; ses petites fleurs blanches, timides et pures. Dans l’alliaire officinale (Alliaria petiolata) tout est comestible, de la racine à la graine en passant par les tiges, les feuilles et les fleurs. Si vous appréciez le goût d’ail, frottez une de ses feuilles ou dégustez une ou deux de ses fleurs, vous y percevrez un indéniable parfum d’ail. La plante s’épanouit dans les sous-bois, aux lisières des clairières. Dans les Pyrénées, elle se rencontre aux étages collinéen à montagnard, dans les lieux frais et ombragés. Partez à sa rencontre ! Elle pourrait vous apporter un plaisir gustatif comparable à celui de l’ail de ours.

Soudain, sur la route de notre ferme, une belle colonie me sauta aux yeux

Je m’arrêtai au mitan de la route pour aller la photographier. Alors que j’œuvrais encore, une voiture s’arrêta, bloquée par la mienne. Une femme en descendit, s’approcha et m’interpela : « Est-ce que c’est bien Yuanyuan ? »

En mars-avril 2024, le magazine Régal consacre un dossier à l'Ariège avec un portrait de Yuanyuan

J’ai toujours beaucoup de gratitude pour ce que la vie offre à qui sait l’accueillir. J’étais bien surprise par cette rencontre inattendue. Cette femme et son compagnon avaient fait la route depuis le Gers jusqu’à Erp pour me chercher. Elle avait lu le magazine Régal dans l’avion qui la ramenait de Nouvelle-Calédonie et dévoré le reportage dédié à l’Ariège de son numéro daté mars-avril 2024.

Aujourd’hui encore, je suis très touchée de cette belle attention et par cette rencontre pleine de sens. Dans notre monde actuel, si virtuel, tisser la relation humaine est tellement précieux pour nous approcher l’un de l’autre. Cela m’encourage à vous soumettre une interrogation qui me travaille : est-ce le moment de fixer un rendez-vous mensuel régulier, une “rencontre à la ferme”, pour que nous puissions mieux nous connaître ? Qu’en pensez-vous, mes amis ?

Cette semaine, nous concentrons notre énergie sur la production des gomashios, car nous avons beaucoup de commandes. Je vous proposerai des plats préparés aux plantes sauvages plus tard. Merci pour votre compréhension !

Après deux semaines de séchage, le sel à l’ail des ours frais est prêt à vous rencontrer. Cette année, grâce à la qualité de la récolte, le sel arbore une belle couleur verte et dégage un parfum remarquable. Nous sommes très heureux du résultat.

Le sel à l'ail des ours frais en cours de séchage à la ferme l'Espi sauvage Tampopo

Vous pouvez le trouver dans notre boutique en ligne, et le recevoir près de chez vous grâce au service Shop2shop. Vous pouvez aussi le trouver dans la boutique à Croustades Martine Crespo à Saint-Girons.

Deux préparations fraîches sont encore au rendez-vous de la semaine : le pesto frais d’ail des ours et le jus frais d’orange et mandarine. Grâce à votre soutien, nous approchons de la fin de la préparation des zestes d’orange et de mandarine ! Cette semaine, ce sont les dernières bouteilles de jus frais qui sortiront de notre atelier. L’équilibre y sera différent des semaines précédentes, avec l’orange sanguine qui dominera un peu sur la mandarine.

Merci de nous lire ! Je vous souhaite une très belle semaine et vous dis à très bientôt.

Lire plus…

Ouverture des commandes pour la période du lundi 25 au samedi 30 mars, avec livraison des produits le samedi 30 mars

La cueillette respectueuse de Tampopo pour l'ail des ours, au bord de la rivière

La semaine dernière, la veille de l’équinoxe de printemps 春分 (chūnfēn), j’ai effectué ma visite annuelle à l’ail des ours.

Tout juste sorti de l’hiver, les plantes sont en pleine forme, toutes jeunes et toutes fraîches. Je cueille chaque année la quantité suffisante pour préparer des rouleaux de printemps, du pesto, du sel à l’ail des ours frais et du cordial à macération longue.

Tandis que j’étais devant elles, je pensais à vous. Je pense utile de vous présenter ma compréhension de la cueillette respectueuse.

Imaginons ce petit bout de sous-bois comme un jardin commun partagé avec tout le monde, nous passons cueillir la juste quantité ; simultanément, nous aidons les plantes à continuer leur pousse ce qui maintient la belle santé de la colonie.

Je cueille à la main, feuille par feuille ; je sélectionne les feuilles matures et coupe leur tige à la base. Après ma cueillette, les jeunes feuilles recevront plus de soleil et auront plus d’espace pour pousser.

La cueillette respectueuse de l'ail des ours, avant et après

Nous tâchons d’appliquer les mêmes principes aux plantes qui vivent dans notre ferme : là aussi, elles sont ensauvagées et encouragées à coopérer.

Pour mieux profiter du pesto d’ail des ours, je vous propose cette semaine notre recette de « raviolis sarrasin à l’ail des ours ». Pour connaître ma façon de les préparer, vous pouvez découvrir la recette sur le site d’Ariège Pyrénées Tourisme et aussi visionner le reportage de TéléMatin avec Loïc Ballet. Merci à toute leur équipe pour l’enregistrement de tous ces beaux moments, de la cueillette jusqu’à l’assiette.

Tampopo : les raviolis sarrasin aux plantes sauvages, version ail des ours, préparés pour Loïc Ballet
Les raviolis sarrasin aux plantes sauvages, une fois grillés à la poêle

En plus des raviolis, je vous propose aussi du pesto d’ail des ours et notre jus frais d’orange et mandarine. Grâce à votre commande de la semaine dernière, nous progressons dans la préparation des zestes de cette année, merci à vous !

À partir de cette semaine, la livraison des produits frais aura lieu le samedi matin. J’observe en effet que cela vous permet de combiner la collecte de votre commande avec les courses au marché de Saint-Girons.

Je tiens à remercier du fond du cœur notre partenaire la Boutique à croustades Martine Crespo. Ils nous soutiennent et nous aident avec grâce pour vous remettre vos commandes, comme ils exposent nos produits conditionnés – gomashios, sauces, etc. C’est comme si Tampopo avait un lieu de vente où sont pratiqués les prix “direct producteur”. Gratitude à Martine et à son fils Justin !

Lire plus…
Les rouleaux de saisons de Tampopo, pour la saison 2024
Comme à chaque printemps, Tampopo s’épanouit avec plantes et fleurs pour préparer ses rouleaux de saison

Les ingrédients qui constituent nos rouleaux de saison varient à chaque cueillette. Aussi, pour vous informer au mieux du contenu de chaque “rouleau de saison aux plantes sauvages”, et en accord avec la réglementation sur l’étiquetage des produits alimentaires, nous avons choisi de publier sur cette page la composition détaillée de chaque lot sortant de notre atelier de transformation.

Lot n°Composition des rouleaux de saison
BL08101
Livré le : 23/03/2024
DLC : 27/03/2024
Feuille de riz (farine de riz, farine de tapioca, sel de mer) ; sésame torréfié ; riz rond blanc au pesto d’ail des ours et gomashio nature ; légumes marinés (carottes, chou lisse, gingembre, sel, vinaigre, raisins secs) ; plantes sauvages (achillée millefeuille, ail des ours, bardane, carotte sauvage, ciboulette sauvage, gaillet croisette, gaillet gratteron, laitue sauvage, lampsane, petite oseille, pissenlit, plantain, rumex, trèfle, vergerette du Canada, vesce) ; fruits (kiwi ou mandarine) ; plantes aromatiques (estragon, fenouil, mélisse, menthe verte, thym de Crète) ; fleurs (bourgeon de saule, calendula, cardamine des prés, cresson de fontaine, laurier sauce, merisier, grande pervenche, primevère des bois, roquette, trèfle, véronique, violette)
Les rouleaux sont enveloppés dans une feuille d’ail des ours et liés par un ruban de raphia
Les ingrédients notés en italiques sont des allergènes reconnus
Lire plus…
Infolettre du printemps 2024 de Tampopo : un distique fameux de la dynastie Tang

Bonjour tous les amis de Tampopo !

Comme le temps file ; encore un nouveau cycle de quatre saisons, encore une nouvelle année, encore un nouveau printemps qui arrive…

Les deux vers chinois des deux côtés de la peinture ci-dessus sont tirés du poème « 代悲白頭翁 » (dài bēi báitóuwēng, Triste homme aux cheveux blancs) écrit par Liú Xīyí (劉希夷), un poète de la dynastie Tang.

Ces deux vers pourraient se traduire ainsi :

Chaque année, année après année, les fleurs se ressemblent toujours
Année après année, chaque année, les gens ne sont plus les mêmes

Infolettre du printemps 2024 de Tampopo : fleurs sauvages du printemps
Les fleurs sauvages du printemps reviennent, année après année

Depuis ma dernière infolettre du 25 mars 2023, je n’ai pas réussi à me libérer pour vous écrire. Beaucoup d’amis m’ont contactée pour me demander si tout se passait bien. Je suis très touchée de toutes ces belles attentions. Merci !

Je suis née en Chine l’année de l’instauration de la politique de l’enfant unique. Je n’ai donc ni frère, ni sœur. J’ai encouragé mes parents à quitter la Chine et s’installer en France pour pouvoir prendre soin d’eux. Accompagner ses parents fait partie de la culture traditionnelle chinoise ; accompagner mes parents pour qu’ils trouvent ici leur autonomie m’a bien occupé durant plus d’un an. Leur bonheur de vivre en France et leur indépendance retrouvées me permettent de regagner le temps nécessaire pour vous écrire. C’est une vraie joie pour moi de communiquer avec vous à travers l’écriture, malgré la barrière linguistique.

D’où mon choix de ces deux vers pour exprimer combien une vie humaine ne dure que le temps d’un clin d’œil devant la nature, alors que celle-ci se réincarne année après année. Chérissez le présent, suivez le rythme de la nature et intégrez vos vies dans la nature.

Une deuxième intention est manifestée par le choix de ces deux vers. Certains amis me demandent pourquoi le Nouvel An chinois s’appelle aussi Fête du Printemps 春節 (chūnjié). Est-ce que le Nouvel An chinois débute avec le printemps ?

Le calendrier chinois est un calendrier luni-solaire

L’année lunaire est nommée 年 (nián) et l’année solaire 歲 (suì). Je vous laisse retrouver ces deux caractères dans les deux vers.

La présente année lunaire (年 nián) a commencé le 10 février 2024 et se terminera le 28 janvier 2025. Elle est dite commune car elle compte douze mois lunaires. C’est une année 甲辰 (jiǎ chén) qui correspond à la branche terrestre 辰 (chén) associée au signe du Dragon 龍 (lóng) et au tronc céleste 甲 (jiǎ) associé à l’élément Bois 木 (mù). De là vient l’appellation « année du Dragon de bois ». Vous pourriez aussi croiser les noms 甲辰年 (jiǎ chén nián) ou 甲辰龍年 (jiǎ chén lóng nián).

La deuxième nouvelle lune après le solstice d’hiver –  le 10 février cette année – marque la fin d’un cycle lunaire annuel et le début d’un nouveau, c’est le moment de fêter le Nouvel An lunaire pour les peuples de l’aire culturelle chinoise. Selon le calendrier solaire, 立春 (lìchūn, le début du printemps) arrive au moment où le soleil atteint 315° de longitude écliptique ; c’était le 4 février en 2024.

La proximité des deux évènements explique pourquoi le Nouvel An lunaire chinois est aussi appelé 春節 (chūnjié, fête du printemps). Si nous nous référons au calendrier lunaire, alors oui, le Nouvel An chinois commence par le début du printemps.

Infolettre du printemps 2024 de Tampopo : un dragon pour l'année du Dragon

Mais si nous suivons le calendrier solaire, la présente année solaire a débuté au solstice d’hiver (冬至 dōng zhì) le 22 décembre 2023 et se terminera le 20 décembre 2024, veille du prochain solstice d’hiver. Dōngzhì est un terme solaire important ; c’est aussi le plus ancien terme formulé par les ancêtres chinois, il y a au moins 2 500 ans.

至 (zhì) signifie atteindre, arriver. Au solstice d’hiver, le soleil atteint sa position la plus méridionale de l’année pour l’hémisphère nord ; il brille presque directement sur le tropique du Capricorne. Par conséquent, c’est le jour le plus court de l’année dans l’hémisphère nord et aussi celui où la hauteur solaire à midi est la plus basse. Au moment où le soleil atteint 270° de longitude écliptique, 陰氣 (yīn qì) passe par son maximum et va diminuer, 陽氣 (yáng qì) passe par son minimum et va croître : un nouveau cycle commence. Les Chinois célèbrent la fête de Dōngzhì comme la nouvelle année solaire.

Infolettre du printemps 2024 de Tampopo : le solstice d'hiver

Comprendre le calendrier chinois luni-solaire nous permet de mieux comprendre comment la médecine traditionnelle chinoise (MTC) fonctionne avec le mouvement du Qì. Souvent, je vois ou j’entends que Qì est traduit en français par “énergie vitale”. Je préfère l’interpréter comme le “mouvement de l’énergie vitale”. D’une part, nous nourrissons l’énergie vitale ; d’autre part, nous en assurons la circulation fluide.

La médecine traditionnelle chinoise consiste à suivre le mouvement du Qì de la nature, du soleil, de la lune, des planètes et de l’univers pour l’accorder au mouvement du Qì à l’intérieur de nous-même et préserver ainsi l’équilibre entre intérieur et extérieur qui amène notre bien-être.

Le 25 mars 2023, j’avais écrit une lettre consacrée au bien-être du printemps. Je vous invite à lire ou relire Bien-être du printemps.

Dans cette lettre, nous avions navigué durant les six termes solaires du printemps en parcourant les positions du soleil de 315° à 45° de longitude écliptique. En 2024, le printemps court du 4 février au 5 mai dans le calendrier grégorien, pour le même parcours solaire.

Bien évidemment, la saison n’est pas seulement marquée par des dates dans nos calendriers. Les plantes et les animaux n’utilisent ni calendrier, ni prévision météo. Ils sentent et vivent le mouvement de l’énergie autour d’eux et en eux. Observer tous ces êtres vivants, cela aussi nous aide à nous repérer dans la saison. Réactiver cette sensibilité instinctive en nous, c’est la base pour prendre soin de nous-même.

Pour approfondir ce que j’écrivais en 2023 sur la préservation du bien-être au printemps et les conseils de diététique selon la MTC, je vais explorer avec vous les associations de goûts au printemps pour favoriser le Qì du foie.

L’essence de la diététique en MTC, son état le plus élevé, c’est de réguler l’esprit par l’alimentation. Réguler l’esprit, c’est être physiquement à l’aise et mentalement heureux. La nourriture en soi ne suffit pas pour y parvenir, le goût de ce qui est mangé y joue un rôle essentiel.

Les cinq saveurs en MTC sont l’acide, l’amer, le sucré, le piquant et le salé

Chaque saveur correspond à un groupe d’organes et, à travers lui, en affecte deux autres. La saveur correspondant à un groupe d’organes doit être harmonisée avec les autres saveurs pour atteindre un équilibre.

Infolettre du printemps 2024 de Tampopo : les cinq éléments et leurs relations
Les cinq éléments et leurs relations, tels qu’envisagés dans la pensée chinoise

Le foie appartient à l’élément bois, parmi les cinq éléments. Le bois aime s’étendre et s’élargir, pousser ses racines dans la terre et épanouir ses branches vers le ciel. Par conséquent, le foie régit le Qì de la naissance et de la croissance, ce qui correspond à l’énergie du printemps.

Le goût piquant peut nourrir le foie, transformant la colère rentrée en colère exprimée. La personne en colère se détend lorsqu’elle l’a évacuée.

Cependant, un aliment excessivement épicé endommagerait la rate et l’estomac. Aussi, lorsque vous mangez des aliments épicés, ajoutez un peu de douceur avec le goût sucré pour protéger la rate et l’estomac.

Le goût piquant peut apaiser les poumons en aidant à expulser les mucosités. Mais, lorsque l’on mange des aliments très épicés, la respiration s’accélère et l’on transpire abondamment. Cela pourrait aussi provoquer une réaction du gros intestin (regroupé avec les poumons en MTC).

Pour équilibrer le goût piquant, le goût acide est également utilisé. L’acidité peut purger le foie. Si le “feu du foie” est trop fort chez certaines personnes, elles peuvent utiliser l’acidité des aliments pour le réduire.

Pour résumer, le goût piquant agit sur le foie, il affecte le groupe rate/estomac et le groupe poumons/gros intestin. La combinaison des goûts piquant, acide et sucré vise ainsi à harmoniser le foie.

Le printemps est la saison de “l’énergie de la pousse”. Manger plus de bourgeons, de jeunes pousses, de feuilles vertes et moins de viandes favorise cette énergie. Ces aliments peuvent contribuer à la croissance du Yang Qì, afin de bien préparer le passage à l’été.

Séparation de l’infolettre culturelle et de la lettre pour les commandes

Suite à l’envoi de cette lettre, nous allons lancer la proposition des produits frais de l’année du Dragon de bois. Désormais, nous séparons l’infolettre sur des thèmes culturels de la lettre annonçant l’ouverture des commandes de produits frais.

Les infolettres thématiques continueront d’être publiées et conservées dans notre site web, classées sous la catégorie infolettre ; vous pourrez de cette manière les consulter à votre convenance.

Les lettres d’ouverture des commandes de produits frais seront elles aussi archivées, classées sous la catégorie commandes. Préparez-vous à recevoir celle fêtant l’équinoxe de printemps 春分 (chūnfēn).

Je vous souhaite un beau printemps du 甲辰龍年 (jiǎ chén lóng nián) !

Lire plus…